Résistant

Résistant

Résistant

Yvette Henriette LEVY né(e) le 21/06/1926 à Paris (France) . A eu également comme faux nom Gypsy . A été victime sous le nom Yvette Henriette LEVY

Son secteur d'activité était : Paris sur une période De juillet 1942 au 21 juillet 1944, date de son arrestation. A eu comme résponsable Emmanuel Lefschetz

Yvette Lévy, jeune éclaireuse, est chargée par ses chefs de récupérer les enfants dont les parents ont été arrêtés. Ce sont souvent des enfants restés seuls chez eux ou chez des voisins ou chez des concierges. Elle ramène ces enfants à l'Asile, 89 rue Lamarck dans le 18ème, transformé en maison d'accueil pour les jeunes. La famille d'Yvette doit dormir à différents endroits car recherchée. Yvette passe ses nuits 9 rue Vauquelin dans le 5ème. Ce lieu, école rabbinique, est transformé en centre d'accueil pour jeunes filles. Tous les centres et maisons de jeunes sont automatiquement patronnés par l'UGIF. Dans la nuit du 21 au 22 juillet 1944, les enfants de tous les foyers de la région parisienne sont arrêtés et transférés à Drancy par Aloïs Brunner. C'est ainsi que, le 31 juillet 1944, 300 bébés, enfants, adolescents sont déportés vers Auschwitz par le convoi 77. Après un court passage à Birkenau, Yvette est transférée avec d'autres déportés vers la Tchécoslovaquie où elle travaille dans une usine d'armement produisant des fusées. Elle est libérée le 9 mai 1945 au lendemain de la signature de reddition des Allemands.

Déportée le 31 juillet 1944 vers Auschwitz par le convoi 77, elle est libérée le 9 mai 1945.

A eu comme décoration : Carte de Combattant, carte de Combattant volontaire de la Résistance, chevalier de l'Ordre national du mérite

Document(s)  (1)

loadMediatime: 0.0 s.

Réseau(x) de Résistants (1)